ÉLECTIONS FFE 2021 Collectif Alternative & Progrès - Jacob Legros

LES OBJECTIFS DU COLLECTIF ALTERNATIVE PROGRÈS

C'est particulièrement pendant les périodes difficiles, comme celle que nous traversons avec le COVID19, qu'il faut savoir remettre en question notre fonctionnement avec lucidité pour que notre métier, notre passion, s'appuie sur le sens des réalités économiques et sociales.

Notre Fédération Française d’Équitation (FFE), se doit d'être un outil moderne et efficace au service de ses adhérents, dont les centres équestres et les licenciés constituent le socle. Le Collectif Alternative Progrès (CAP) a pour objectif de la rendre plus performante encore afin de répondre aux défis du terrain et aux enjeux d'aujourd'hui et de demain.

Pour y parvenir, nous nous engageons à reconnecter la fédération au coeur du territoire, au plus près des acteurs. Nous souhaitons attribuer plus de moyens en direction des organes déconcentrés (CDE & CRE), et développer le lien et la proximité avec le terrain.

LES OBJECTIFS DU COLLECTIF ALTERNATIVE PROGRÈS

  • Soutenir le développement économique et la qualité d’enseignement des centres équestres
  • Mener des actions concertées avec l’ensemble de la filière pour amener l’État et l’Europe à nous accompagner dans des plans de relances suite au COVID19 et à la crise sanitaire et économique que nous traversons
  • Maintenir les sports équestres français au premier rang mondial
  • Faciliter l’accès à la compétition au plus grand nombre de cavaliers
  • Faire des Jeux Olympiques de Paris 2024 un tremplin pour l’équitation avec le concours des centres équestres
  • Retrouver une TVA adaptée pour l’équitation
  • Intervenir pour davantage de simplicité réglementaire et d’équité
  • Porter les valeurs environnementales indispensables à la pré­servation de la nature et au bien-être de nos poneys et de nos chevaux
  • Renforcer le lien entre l’école publique et les centres équestres dans notre mission de service public

La construction du projet du CAP passe par une consultation des clubs, des commissions et des comités pour établir le consensus nécessaire à la réussite des nouvelles mesures qui devront favoriser la reprise des licences pour soutenir l’économie de nos centres équestres.